Les points remarquables

Pour flâner ou randonner à l’ombre, le bois de Champagne est idéal. Sur cinq hectares, une multitude de petits chemins se prêtent à la découverte de ces paysages verdoyants.

Au bois de Champagne, un pont de singe permet de traverser la Flume d’une rive à l’autre, une table de pique-nique invite à s’attarder dans ce lieu préservé pour contempler la faune et la flore. Vous pourrez observer les libellules noires, écureuils ou encore hérons et admirer les arbres centenaires comme le majestueux chêne creux. Côté patrimoine, vous remarquerez les ruines d’un moulin datant du XVIIIe siècle. La ville tient à préserver ce domaine naturel.
Dans le cadre de son engagement environnemental, de nombreuses espèces locales ont été plantées ces dix dernières années pour réduire les émissions de CO2 de la commune.


Entre le bois de Champagne et le lotissement, une coulée verte borde les rives
de Champalaune et de la Flûme
.

Lors de vos balades pacéennes, empruntez la coulée verte de Champalaune où vous profiterez pleinement de la nature, des arbres et de la végétation. Tendez l’oreille pour écouter le ruissellement de l’eau. Le long de cette voie verte, des bancs invitent à la contemplation de ce havre de paix. Cette voie piétonne et cycliste vient d’être entièrement rénovée sur un kilomètre. Le nouveau revêtement se compose d’un enduit bitumeux mêlé à du gravier rouge. Des noues ont été réalisées pour permettre l’évacuation et l’infiltration dans le sol des eaux pluviales. Chaque année, la ville investit pour entretenir et réhabiliter ses voies vertes, richesses du patrimoine naturel communal.

Situé derrière le parc du Bon Pasteur, le bois de l’Andume gagne à être connu. Ce lieu est idéal pour se ressourcer le temps d’une balade.
Appartenant historiquement au manoir du Vieux-Logis, le parc de l’Andume a été vendu il y a une dizaine d’années. La commune s’était portée acquéreur afin de l’ouvrir aux Pacéens.
A la suite d’un diagnostic, un travail important de remise en état a été mené : élagage des arbres, création d’un cheminement en paillage pour les allées, remise en état du bassin de rétention. Un périmètre de régénération non ouvert au public permet de préserver un cèdre. Au bout d’une allée, se cache un verger. En 2017, la fondation Yves Rocher a fait planter 17 arbres fruitiers, pommiers et poiriers.
Le bois de l’Andume est remarquable par sa situation au cœur de ville et sa diversité d’essences : chênes, châtaigniers, hêtres, érables, platanes, robiniers, alisiers ou encore marronniers. La préservation de ce bois contribue à renforcer la biodiversité du territoire.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×